SYNDROME DU CANAL CARPIEN

Le canal carpien est une sorte de tunnel situé au niveau du poignet. Ce tunnel est traversé par le nerf médian ainsi que par les tendons destinés à plier les doigts. Ses parois sont formées par les os du poignet en arrière et par le ligament annulaire du carpe du côté de la paume de la main. Elles ne sont pas extensibles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le syndrome du canal carpien survient lorsque le nerf médian se trouve comprimé dans le tunnel. La compression est le plus souvent due à un épaississement du ligament ou à l'inflammation des gaines tendineuses.

Les symptômes débutent habituellement par des engourdissements des doigts, surtout la nuit, et des douleurs au poignet qui peuvent remonter vers l'épaule. La maladie s'aggrave progressivement, entrainant une perte de sensibilité et de force qui se traduit dans la vie quotidienne par des difficultés à effectuer certains gestes tels que boutonner sa chemise ou ouvrir un couvercle.

Devant une suspicion de syndrome du canal carpien, le diagnostic sera confirmé par un électromyogramme. Le traitement des stades débutants consiste à porter une attelle de maintien du poignet la nuit et/ou à effectuer une infiltration de cortisone dans le canal carpien. Si ce traitement s'avère insuffisant ou si la maladie est trop avancée, une opération est préconisée. Elle consiste à couper le ligament annulaire antérieur du carpe afin de donner de la place au nerf médian.

Les douleurs liées au syndrome du canal carpien disparaissent en général immédiatement après l'opération. En revanche, la récupération de la sensibilité et de la force prend du temps et peut être incomplète en cas d'atteinte sévère et de longue date.

IMG CC.jpg