DOIGT A RESSAUT

 

Le doigt à ressaut est caractérisé par le blocage occasionnel d'un doigt en position fléchie. La maladie débute souvent par une douleur dans la paume de la main, excacerbée à l'effort et pouvant irradier dans le doigt ou vers l'avant-bras. L'évolution se fait vers des blocages intermittents doigt plié, surtout au réveil, nécessitant parfois l'aide de l'autre main pour l' étendre. Un ressaut est ressenti lorsque le doigt se tend, d'où l'appelation de "doigt à ressaut". Le doigt peut dans les stades les plus avancés rester bloqué dans cette position.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces symptômes sont secondaires à une inflammation des tendons servant à fléchir le doigt et de leur gaine, formant un véritable nodule. Au niveau des doigts, ces tendons passent dans un tunnel inextensible appelé le canal digital. L'inflammation induit un gonflement localisé du tendon et/ou de sa gaine à la base du doigt dans la paume de la main, responsable d'un encombrement du tunnel, empêchant dès lors les tendons de coulisser librement dans le tunnel lors des mouvements du doigt.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les causes du doigt à ressaut peuvent être multiples. Il peut se développer suite à des efforts répétitifs inhabituels ou être favorisé par certaines maladies telles que la polyarthrite rhumatoïde et le diabète.

Le traitement des stades débutants associe l'infiltration locale de cortisone à la temporisation des activités éventuelles ayant déclenché la symptomatologie. Si ce traitement s'avère insuffisant ou si le doigt ne peut plus s'étendre, une intervention est préconisée. Elle consiste en la section de la paroi du tunnel sur une courte distance à l'endroit où le tendon bloque à la base du doigt, afin qu'il puisse coulisser à nouveau librement. Dans les situations plus sévères où le doigt reste malgré tout bloqué, le chirurgien peut être amené à exciser une partie de tendon pour désemcombrer le tunnel.

La complication la plus fréquente après ce type d'intervention est la raideur du doigt. Celle-ci peut être évitée en bougeant le doigt rapidement après l'intervention. Les douleurs liées à l'inflammation s'amenuisent progressivement une fois le conflit avec les parois du tunnel levé.

IMG doigt à ressaut.jpg